Soutien scolaire SVT, BenCet article de SVT en ligne spécial lycée vous présente les modifications de l’organisation de l’épreuve applicables dès la session 2018 du bac S.

L’ECE ou Épreuve des Capacités Expérimentales est une épreuve pratique d’une heure qui compte pour 4 points de la totalité de la note de SVT soit, au total, 32 points pour les élèves spécialistes et 24 points pour les élèves non spécialistes. Les élèves de spécialité ont une chance sur deux de tomber sur un sujet concernant l’enseignement de spécialité ; le sujet est en effet tiré au sort.

Voilà ce qu’il faut savoir pour bien gérer cette étape !

Les caractéristiques de l’épreuve ECE

L’ECE dure une heure mais on peut distinguer deux étapes :

  • ð Une première étape A « Mettre au point une stratégie et mettre en œuvre un protocole » de 40 mn avec prise de connaissance du sujet, recherche et mise en application d’une stratégie de résolution (il s’agit des anciennes étapes 1 et 2 fusionnées).
  • ð La seconde étape B « Communiquer et exploiter les résultats pour répondre au problème » de 20 mn comprend les anciennes étapes de communication des résultats (ancienne étape 3) désormais accompagnée de leur exploitation et donc de la réponse au problème (ancienne étape 4).

Ces durées sont indicatives et peuvent être légèrement modulées pendant l’épreuve.

S’agissant d’une épreuve pratique, un examinateur sera présent, au plus, pour 4 candidats. Tout au long de la première phase, des échanges pourront avoir lieu entre le candidat et l’examinateur au fur et à mesure de la réflexion menée par le candidat. Au cours de ces échanges ou pendant les manipulations, l’examinateur pourra apporter différentes aides (mineures ou majeures) :

Dans tous les cas, l’examinateur validera les résultats obtenus ou fournira de bons résultats le cas échéant pour permettre au candidat d’assurer la seconde étape.

Les changements dans la préparation des ECE

Contrairement à ce qui était pratiqué les années précédentes, les sujets seront désormais mis en ligne et disponibles dès le mois de Février pour tous les candidats. Ces sujets, au nombre d’une centaine, présenteront le problème à résoudre, le contexte de l’étude, le matériel à utiliser et son mode de fonctionnement mais pas la façon de s’en servir dans la démarche à appliquer.

Si une grande diversité de sujets existe, les supports et outils utilisés sont ceux qui ont été travaillé durant l’année : loupe binoculaire, microscope classique ou polarisant, logiciels divers (Mesurim, Rastop, anagene, Phylogene etc.), tests d’immunologie, EXAO, dissections, manipulations diverses…

Cela peut donc vous permettre d’éliminer certains sujets pour lesquels vous n’auriez pas été formés.

Le schéma ci-dessous résume le déroulement global de l’épreuve :

réforme de l’épreuve des ECE de SVT bac S 2018

La notation des ECE

Etapes Temps Barème
A

« Mettre au point une stratégie et mettre en œuvre un protocole

40 mn 12
B

« Communiquer et exploiter les résultats pour répondre au problème »

20 mn 8

Conseils méthodologiques et erreurs à ne pas faire…

Pour l’étape A :

Il est attendu du candidat qu’il propose une stratégie faisant état de :

ce qu’il fait : en cohérence avec la problématique posée et le type de manipulation imposé. Le candidat doit expliquer quel type d’informations il va rechercher en réalisant l’activité et comment ce type d’informations lui permettra de résoudre le problème posé ;

– comment il le fait : le candidat doit préciser le matériel dont il a besoin, expliquer et argumenter la comparaison qu’il envisage d’effectuer soit avec une information qu’il obtient par l’activité réalisée soit avec une information qu’il demande en référence, souvent en changeant un paramètre (et souvent pour en faire un témoin) ;

 – ce qu’il attend : en fonction de la ou les manipulations, il doit préciser le (ou les) résultat(s) attendu(s), et ce qu’il pourra en déduire.

Pour l’étape A, selon les aides apportées, les points attribués varieront comme le montre ce tableau :

On y voit que l’obtention des résultats est plus valorisée que l’obtention d’une stratégie opérationnelle correcte.

Pour l’étape B

Il est attendu du candidat une production techniquement correcte et bien renseignée, lisible et compréhensible par l’examinateur ou par un tiers. La qualité technique nécessite une production soignée qui doit mettre en évidence de manière pertinente la (ou les) information (s) utile(s) pour résoudre le problème posé.

Les renseignements y figurant doivent apporter toutes les informations complémentaires nécessaires et exactes (titre, légendes, descriptions, échelle…) qui facilitent la lecture et la compréhension de la production

Vous êtes libres du choix du mode de communication que vous choisirez bien que ce choix puisse être guidé par la nature de la manipulation et par le temps qu’il vous reste.

Vous pourrez donc communiquer vos résultats expérimentaux par :

  • – Un schéma légendé et titré
  • – Un dessin d’observation.
  • – Une photographie titrée et légendée
  • – Une capture d’écran titrée et légendée
  • – Un tableau de résultats titré
  • – Un graphique titré et légendé

Mais pas un texte !

Cette méthode de communication est par contre requise pour présenter les résultats trouvés à l’issue de l’activité (« je vois »), et la conclusion (« je conclus ») qui répond au problème initial posé, en argumentant (« or ») à partir des informations contenues dans la mise en situation, les ressources et d’éventuelles connaissances.

Pendant cette étape B le candidat travaille seul, par écrit et sans interaction avec l’évaluateur.

Pour l’étape B, l’évaluation tient compte de trois critères résumés ci-dessous :

Bon courage à tous ! N’oubliez pas de regarder régulièrement notre blog de soutien scolaire en ligne pour vous informer sur les nouveautés et changements du bac 2018.

 

 

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à la question suivante *